Santé et sécurité

Santé

 

Gestion au quotidien

Toute l’équipe de l’école est formée aux premiers secours grâce au partenariat de l’école avec la clinique Parami, et son médecin français, le Docteur Cattin.

Sur chaque campus, un coffret de premiers soins permet de réagir aux petits bobos du quotidien. Pour les urgences médicales, l’école a pour procédure de se tourner en priorité vers le contact privilégié communiqué par les parents en début d’année, ou à défaut, nous contactons la clinique Parami qui prend l’élève en charge immédiatement.

Régulièrement au cours de la scolarité, les équipes de la clinique viennent faire des visites médicales auprès des élèves et vérifient que les carnets de santé sont à jour.

Pour toute sortie scolaire, les équipes partent munies d’un coffret des premiers soins.

Au collège et lycée, des cours d’éducation à la sexualité suivant le programme du Ministère de l’éducation français sont dispensés aux élèves.

La responsabilité civile est obligatoire et vous sera demandé en début d’année scolaire. Il est impératif que l’un des parents soit en permanence joignable pour une meilleure prise en charge des enfants en cas de problème de santé à l’école. En cas d’accident, l’enfant est transporté à l’hôpital le plus adéquat.

Les enfants malades ne doivent pas venir à l’école (risque de contagion, inconfort, fièvre…). Si l’enfant a de la fièvre, c’est souvent signe d’une maladie contagieuse. En ne l’envoyant pas à l’école, cela limitera sa propagation.

Les élèves sont par ailleurs incités à se servir tout au long de la journée en eau fraîche aux distributeurs de boissons.

 

Coronavirus en Asie du Sud-Est

 

Le LFIR est en contact étroit avec l’Ambassade de France en Birmanie, les services médicaux et l’AEFE, à propos de l’évolution de la situation concernant le virus Covid-19.

Cliquez ici pour télécharger le dernier communiqué du Proviseur aux parents d’élèves à ce sujet. 

 

Programmes d’accompagnement particuliers

 

Des PPRE (Programme Personnalisé de Réussite Éducative) sont mis en place à l’école, pour certains élèves en difficulté ou pour lesquels il est nécessaire d’adapter les contenus pédagogiques.

Un document concernant les PAI (Projet d’Accueil Individualisé) est à remplir par les parents si l’enfant souffre d’asthme, d’une allergie particulière, d’un traitement médical spécifique qui nécessite d’être communiqué à l’établissement.

Enfin, le PAP (Plan d’Accompagnement Personnalisé), est un plan signé par les parents et l’équipe pédagogique qui acte des adaptations quand votre enfant est dyslexique, dysorthographique… Cela concerne donc l’ensemble de ce que l’on nomme « les troubles de l’apprentissage ». C’est souvent un bilan orthophonique qui permet d’avoir des éléments concrets pour s’adapter au mieux.

 

Protocole Pollution

 

Dès Janvier 2020, un protocole Pollution aidera à déterminer les seuils de pollution (AQI et PM2,5) à partir desquels les équipes adaptent leurs activités activités (sportives, en fonction des élèves à risques…). Il a été élaboré à partir de relevés de deux sites présents sur Rangoun et de mesures faites par notre propre appareil. Même s’il s’agit d’une question capitale, force est de constater que les niveaux de pollution sont relativement bas (en comparaison avec la zone Asie), cela étant particulièrement vrai dans les quartiers où se situent les deux campus.

 

Soutien psychologique

 

Le LFIR est en contact avec une psychologue bilingue français/anglais, qui pratique, entre autres,  la « play therapy » : Wailee Kui. Elle peut venir en aide aux enfants pour de nombreux cas de figure. Elle travaille sur Rangoun. N’hésitez pas à demander ses coordonnées au secrétariat.

Le réseau « Psy Expat » a également été recommandé par la communauté des parents d’élèves :

http://www.reseau-psyexpat.com/. Ils peuvent travailler à distance, par visio.

D’autres bons retours concernent Marble Psychological Service (anglophone) : https://www.marble-psychology.com/

 

Sécurité

 

Le réseau AEFE auquel le LFIR appartient attache beaucoup d’importance à la sécurité. A cette fin, une société spécialisée dans la prévention et gestion des risques d’intrusion au sein des établissements scolaires a été missionnée par l’Agence pour venir former les personnels et les élèves au risque Intrusion-Attentat.

En liaison étroite avec les services de sécurité de l’Ambassade de France en Birmanie, le LFIR a mis à jour les PPMS (Plan Particuliers de mise en Sûreté) pour chaque campus. Ces documents donnent les consignes à tous les personnels concernant l’ensemble des risques (incendie, séisme, intrusion…). Des exercices ont lieu régulièrement chaque année.